@utour d'un livre ou pire!

  • Cabine 152

     

    Week-end ensolleillé sur Paris , Deauville à deux pas .  

    Ses cabines de bain mytiques alignées sur le front de mer

     

    deauville4.jpg

    A gauche la cabine 152, qui me permet de découvrir la littérature de Pascal Jardin

    deauville7.jpg

    Cancre brillant, flambeur, homme à femmes bottées (il aurait été heureux cette année!)

    il me plait bien cette auteur politiquement incorrect

    il me faut lire ou relire ses ouvrages .....

     

    Une adresse pour nourrir aussi le corps avec une petite pause déjeuner à moins

    de 14€ ( en semaine)

    sur le port de Trouville -sur-Mer

    Le 142

    deauville2.jpg

    Un style art déco , une cuisine raffinée et goûteuse (même pour le menu 1er prix)

    un accueil charmant et très professionnel 

    c'est bon, très bon et tout cela dans une ambiance feutrée 

    un petit tour aux toilettes pour me poudrer le nez avant l'entrée me permet

    en plus de constater  que la propreté est également au rdv

    alors,

    Notez bien cette adresse , le lieu est rare:

    142 bd fernand Moureaux 14360 Trouville-sur-mer. tel: 02 31 88 05 14

     

    Enfin pour clore cette note

    2 photos :

    La première représente la légèreté de cette ville dédiée à la fantaisie et au bien être

     

    deauville.jpg

    La deuxième est une énigme pour mon prochain post :

    deauville3.jpg

     

    à suivre ......

  • La princesse à l'armure brodée

    cover_h210_w148.jpg

     

    La princesse à l’armure brodée

     

     

    Il était une fois une princesse en armure brodée. C'était une princesse du nom de Tomoe.

    Elle était née parmi le clan des Tsunomae. Les Tsunomae étaient un clan de femmes. Elles portaient en elles le récit des combats ancestraux. Les victoires, les trahisons, les alliances, les interdits.

     

    Les femmes Tsunomae étaient surnommées les femmes loup. Depuis la nuit des temps, elles choisissaient leurs hommes, les servaient jusqu'à leur mort, et amenaient leurs petits dans le monde.

     

    Chaque femme du clan des Tsunomae possédait une armure faite d'une cotte de maille et d'un tablier constitué de sept pans, armure qu'elle confectionnait de ses mains dès son plus jeune âge. Les fils de métal étaient entrelacés de fils soie et rebrodés de pièces de brocart, les plaquettes de cuir laqué maintenues par des cordelettes de soie tressée.

     

    Les hommes du clan prêtaient à ces épaisses armures de soie et de métal des pouvoirs magiques et les révéraient à l'égal des déités qui veillaient sur le clan. Jour après jour, guidée par les femmes les plus âgées du clan, Tomoe en avait dessiné le motif singulier, y inscrivant ses rêves, ses espoirs, ses questions.

     

    Vêtues de leurs armures éclatantes, les femmes guerrières du clan des Tsunomae combattaient aux côtés de leurs hommes et les accompagnaient sur tous les champs de bataille. Elles étaient craintes et admirées de leurs compagnons Bushis comme de leurs ennemis.

     

    En ce temps là le royaume était parcouru de soubresauts et les batailles succédaient aux batailles.

     

    Saison après saison, Tomoe combattait vaillamment aux côtes de son homme et de ses compagnons Bushis, revêtue de son armure de soie et de métal. Celle-ci la protégeait de tous les coups, quelles que soient les armes et les stratégies déployées par l'ennemi, et lui permettait de se mouvoir avec souplesse au milieu des combats. Chaque matin le rituel était le même. Tanao, son compagnon, l'aidait à revêtir l'armure sacrée, intacte malgré la rudesse des coups portés la veille. La cuirasse en place, toute fatigue disparaissait, et un nouveau jour pouvait commencer.

     

    Un matin cependant .........

     

    Pour lire la suite de ce jolie conte , écrit par mon amie Sandrine ,

    RDV ici : 

    http://www.upblisher.com/ebook/ribourg/sandrine/tomoe,-la-princesse-a-l-armure-brodee


     
     

     

     

     
  • Pulupulu

    pulupulu2.jpg

    http://www.pulupulu.fr/

     

    un blog qui fait sourire

    un regard plein d'humour sur la vie

     un blog que j'aime visiter régulièrement

     pour découvrir les délicieuses histoires de Pulupulu

    Un truc de filles : Collant de m*****

     collant_de_merde4.jpg

     

  • Pierre Perret dans ma cuisine

    J'ai invité ce week-end Pierre Perret dans ma cuisine pour alimenter ma rubrique préférée : Q'est-ce-qu'il y a dans la casserole "

    Ho la chance , Pierre Perret chez toi !   Ouiiiiiiiiiii ....... mais comme çà :

    RECETTE2.jpg

    et pour la rubrique , j'ai choisi un plat familiale délicieusement bon

    Filets de Merlan au gratin

     

    RECETTE3.jpg

    °°°000°°°

    recette1.jpg

     °°°000°°°

     

    RECETTE5.jpg

    Tous tocqués

    aux éditions "le cherche midi "

    une belle idée de cadeau de Noël

     

     

     

     

  • Livre suspendu

    Une envie de mettre vos bouquins en valeur ?

    °°°000°°°

    30487b73f7183d7eca681212f0832606.jpg

    °°°000°°°

    Pas de problème , j'ai LA solution

    enfin , plus exactement ... MERCI à la solution

    58e544d0968ab60f4783d2bfef7edd7b.jpg
    En vente à la boutique
     111 boulevard Beaumarchais 75003 Paris 
     Métro Saint Sébastien-Froissart (ligne 8)
    Prix : 18€

    °°°000°°°

  • Lettres à ma soeur

    En ce jour de mai 2011, une nouvelle rubrique vient de naître :

    Autour d'un livre

    Coup de coeur d'un ouvrage qui ne suit pas forcement les modes

    °°°OOO°°°

    Textes réunis et présentés par Agathe Colombier Hochberg

    Editions Mango

    1d0866a11f860d18c2855bf040ef8943.jpg
    "C’est toujours dans les lettres d'un homme qu'il faut chercher, plus que dans tous ses autres ouvrages,
    l'empreinte de son cœur et la trace de sa vie"
    - Victor Hugo-

    C'est pas cette citation que la lecture débute, et effectivement ce recueil de lettres des grands auteurs et artistes 

    reflète les relations particulières et uniques que nous entretenons

    avec nos frères et sœurs depuis le plus jeune âge.

    Une lecture émouvante , parfois bouleversantes

  • Sous le charme ...

    Séduite par ce poète et écrivain qui porte un regard amoureux sur le vie

    °°°000°°° 

    Marie Rouanet 

    bb2e74eaa4623b6b5a85fde57a66044e.jpg

    "Les gens ne regardent pas.Ils ne regardent pas les bassins, ils ne regardent pas les gouttières des toits,ils ne regardent pas les noues où deux chéneaux se rencontrent et où moi j'ai vu, en plein Paris, boulevard Montparnasse, un petit tilleul qui avait poussé! Cette présence, ils ne la regardent pas ! "  Marie Rouanet

    Demain, grace à elle,  je porterai un autre regard sur ma ville

    °°°000°°° 

     

     

  • J'ai rencontré Lucien

    B'en si Lucien , le Lucien de Margerin si si il était à Châtillon cet aprés midi pour trinquer  avec mon homme :

     

    f201eca677ac314cf7b5eb19de299f0a.jpg
     
    L'artiste c'est lui ,
     
    aa8e2fee470ac04e045daa3dfd6e1333.jpg
     
    Non pas mon homme mais  le dessinateur Franck Margerin
     
    encore encore ...
     
    3b973e4f251c48828a4e5312f7bf580f.jpg
     
    5fd2c8741ee91020a8c9e53eb07daf27.jpg
     
    C'était une trés belle rencontre
  • Cartes Blanches

    A admirer sur le site STILETTO, une retrospective de dessins et croquis sous forme de cartes postales réalisées par les plus grands créateurs de mode .

    Mon dessin préféré a été réalisé par ALBER ELBAZ directeur artistique chez Lanvin.  Je trouve beaucoup d'humour et légèreté dans ce croqis mais les autres cartes sont également à croquer ...... éloge de l'artiste à la chaussure !

    8768b56c4e878717f517fea15b11dd1b.jpg